Manifesto N°4 (suite) : POUR UNE REPUBLIQUE INTRANSIGEANTE ET FERME – à l’entreprise

A plus d'un an de l'élection présidentielle de 2017, Jonas propose de devancer les thèmes de campagne. Proposition de quelques orientations brèves et synthétiques pour l'éclosion d'idées nouvelles.

Manifesto N°4 bis

Poursuite du manifeste 4 « Pour une République intransigeante sur ses principes ». Après avoir évoqué l’école, aujourd’hui, vendredi 8 avril : « le monde de l’entreprise ».

Monde de l’entreprise : le droit du travail s’applique pour tou(te)s

Les salariés comme le patronat ont des droits et des devoirs. S’attaquer au droit du travail, c’est s’attaquer à l’évolution progressiste de la République.

Capture

Continue reading Manifesto N°4 (suite) : POUR UNE REPUBLIQUE INTRANSIGEANTE ET FERME – à l’entreprise

Manifesto N°4 : POUR UNE REPUBLIQUE INTRANSIGEANTE ET FERME – 1ère Partie

A plus d'un an de l'élection présidentielle de 2017, Jonas propose de devancer les thèmes de campagne. Proposition de quelques orientations brèves et synthétiques pour l'éclosion d'idées nouvelles.

Manifesto N°4

La défense de la République passe par de l’intransigeance et de la fermeté

A plus d’un an de l’élection présidentielle de 2017, Jonas propose de devancer les thèmes de campagne. Proposition de quelques orientations brèves et synthétiques pour l’éclosion d’idées nouvelles. Aujourd’hui, lundi 28 mars : « Pour une République intransigeante sur ses principes – chapitre 1, l’école ».

En France, la République considère les zones de non-droit et la poursuite de la fracture sociale comme inacceptables. Que ce soit dans la laïcité, l’éducation (1), le monde de l’entreprise (2), la justice (3)… La République considère tous les citoyens comme égaux en droits et en devoirs.

Continue reading Manifesto N°4 : POUR UNE REPUBLIQUE INTRANSIGEANTE ET FERME – 1ère Partie

Manifesto N°3 – LA DEFENSE DE L’ENTREPRISE PASSE PAR UNE ACTION VOLONTARISTE

A plus d'un an de l'élection présidentielle de 2017, Jonas propose de devancer les thèmes de campagne. Proposition de quelques orientations brèves et synthétiques pour l'éclosion d'idées nouvelles.

Manifesto N°3

LA DEFENSE DE L’ENTREPRISE PASSE PAR UNE ACTION VOLONTARISTE

A plus d’un an de l’élection présidentielle de 2017, Jonas propose de devancer les thèmes de campagne. Proposition de quelques orientations brèves et synthétiques pour l’éclosion d’idées nouvelles. Aujourd’hui, mardi  15 mars 2016 : « Pour la défense et la reconquête de notre tissu industriel. »

Nombre de PME et PMI souffrent en France. Selon un rapport de la banque de France, plus de 63.000 entreprises n’étaient plus en mesure de régler leurs factures en 2015.

Pourtant, on aurait tort de croire que c’est par une politique de facilitation des licenciements et de la précarisation des contrats (projet initial de loi El Khomri soutenu par Emmanuel Macron et par les principaux cadres du Centre et des ex-UMP, parti des « Républicains ») que ces entreprises pourraient retrouver de la vitalité. Il est d’ailleurs intéressant de constater le changement de paradigme dans le langage politique. Ainsi, le langage de la tendance libérale du XXIe siècle s’inspire étrangement de celui du XIXe siècle : le salarié étant considéré non plus comme une plus-value mais comme un coût.  Or, jouer sur la baisse des coûts salariaux, pour évoquer la relance de l’industrie et de l’emploi, est une erreur de jugement qui plongera, malheureusement, la France dans une désindustrialisation croissante. Et ce pour plusieurs raisons… Continue reading Manifesto N°3 – LA DEFENSE DE L’ENTREPRISE PASSE PAR UNE ACTION VOLONTARISTE

Manifesto N°2 – Une politique étrangère dynamique

A plus d'un an de l'élection présidentielle de 2017, Jonas propose de devancer les thèmes de campagne. Proposition de quelques orientations brèves et synthétiques pour l'éclosion d'idées nouvelles.

Manifesto N°2

Une politique étrangère dynamique
La France est une voix qui compte

La France doit nouer et/ou renouer des liens avec les pays francophones. En délaissant notre diplomatie, nous avons abandonné certaines zones, exploitées aujourd’hui par d’autres pays. Par exemple, la Chine a eu un objectif structurel en s’impliquant en Afrique, au début des années 2000. Elle a eu et a raison. Nous nous devons de coopérer davantage avec des pays où la francophonie est forte, où les futurs marchés sont potentiellement en train de se développer. Cela demande des moyens financiers conséquents et aucune peur de l’investissement. Une réserve pour quel but ? Etre un bon élève aux yeux de l’Allemagne et de la commission européenne, dans la gestion rigoureuse de son budget ? La France doit retrouver sa place dans la géopolitique. Sans investissements, la France, comme toute entreprise, perdra encore et toujours de son envergure. Nous devons nous engager dans des politiques de coopération en Afrique, en Asie ou en Europe de l’Est. Continue reading Manifesto N°2 – Une politique étrangère dynamique