COMMUNIQUE – Le MRC conclut un accord politique et électoral avec le PS pour la prochaine législature

Communiqué de presse de Jean-Luc Laurent, Président du Mouvement Républicain et Citoyen.

Le Mouvement Républicain et Citoyen et le Parti Socialiste ont conclu un accord politique et électoral pour un contrat de législature. Face aux périls de la crise, nos deux partis ont décidé d’œuvrer au rassemblement des forces de progrès pour placer la gauche dans une dynamique de victoire et lui permettre de se hisser à la hauteur des enjeux. Le MRC a décidé de s’allier au PS pour faire de la République un rempart contre la finance et un refuge pour tous ses citoyens.

L’accord politique résulte d’une analyse et d’une volonté communes pour redresser la France : sur l’école, les valeurs républicaines, la sécurité, la politique étrangère, la nécessaire réindustrialisation du pays et la reprise en main des acteurs d’une finance aujourd’hui dévoyée. Pour sa part, fidèle à l’engagement qui est le sien, le MRC fait état des repères qui lui paraissent essentiels : une monnaie moins chère, une construction européenne réorientée autour d’un programme de croissance et non de récession, une énergie nucléaire maintenue comme un grand atout pour la France, l’unité et la souveraineté de la République française préservée.

Après cinq années d’une présidence fanfaronne de Nicolas Sarkozy au service des puissants, le MRC a fait un choix simple : il a choisi l’alliance, avec le Parti socialiste pour donner au pays la nouvelle majorité qu’il attend à l’Assemblée Nationale.

Cette alliance préserve l’identité du courant républicain que nous représentons au sein du rassemblement de la gauche. L’accord convient qu’aux côtés des 9 candidats MRC soutenus par le PS et des 6 suppléants, le MRC présentera plus de cent candidats autonomes à travers le pays pour faire entendre sa voix singulière au sein de la future majorité : celle de la cohérence et de la fidélité aux idées qu’il développe depuis toujours.

——-
L’accord prévoit que le MRC présentera des candidat(e)s titulaires soutenus par le Parti Socialiste dans les 9 circonscriptions suivantes : Aisne (4ème), Alpes-Maritimes (7ème), Drôme (2ème), Nord (13ème), Oise (6ème), Var (7ème), Territoire-de-Belfort (2ème), Hauts-de-Seine (13ème), Val-de-Marne (10ème)

Huguette Bastillette

Me voilà franchement désapointée.J’ai voté pour François Hollande au 2eme tour parce que je voulais croire ai changement qui était promis et à la constitution d’une équipe irréprochable. Comme je suis déçue de constater que François Hollande choisi comme Premier ministre Jean Marc Ayrault, qui n’est pas irréprochable ! Ayrault a quand même était condamné à une peine de prison pour magouille de favoritisme ! Quelle déception..

jp

Nous ne partageons pas votre déception. Toutefois nous vous conseillons d’approfondir votre appréciation sur internet, vous y verrez que Jean-Marc AYRAULT est un homme honnête et digne d’être 1er ministre.